Quel type de CBD choisir contre les douleurs neuropathiques ?

Actuellement, le CBD ou cannabinoïde est un sujet d’actualité dans le domaine de la médecine. En effet, cette substance extraite de la plante du cannabis est autorisée dans de nombreux pays et mise hors de la liste des produits stupéfiants. Plusieurs études ont prouvé que le CBD possède de réelles propriétés pour traiter certaines affections ou douleurs, telles que le mal de dos ou les insomnies. Dans ce développement, il est notamment question des liens entre le CBD et les douleurs neuropathiques. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Neuropathie et douleurs neuropathiques : qu’est-ce que c’est ?

Avant de savoir quel type de CBD choisir pour la douleur neuropathique, il est important de connaître d’abord ce que sont la neuropathie et les douleurs neuropathiques.

La neuropathie

La neuropathie est un terme employé pour désigner toute affection qui atteint les nerfs du système nerveux périphérique. Par opposition au « système nerveux central », ces derniers traversent le corps à l’extérieur du cerveau et de la moelle épinière. L’appellation de neuropathie périphérique est principalement utilisée.

Causée par un certain nombre d’affections, comme le diabète, le zona, l’infection par le VIH et la maladie de Lyme, etc., la neuropathie peut alors se manifester de diverses manières. Parmi ces symptômes, on compte notamment l’apparition de douleurs neuropathiques qui peuvent plus ou moins augmenter au fil du temps. Aujourd’hui, dans le monde, on estime qu’au moins 8 % de la population souffre de neuropathie périphérique.

Les douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques sont celles qui résultent d’un dysfonctionnement dans le système nerveux. Ils peuvent se manifester sans apparition de blessure ou de stimulus extérieur. Pour soulager ces douleurs, les antidouleurs classiques sont souvent utilisés, mais ils s’avèrent inefficaces. Les douleurs neuropathiques peuvent également être dues à un dysfonctionnement ou un endommagement des circuits de la douleur.

Alors, il n’est pas toujours évident d’identifier l’origine de la douleur. Quand un individu souffre de douleurs neuropathiques, il peut ressentir des engourdissements, des brûlures, des décharges électriques, des sensations de froid, etc. En réalité, cette douleur a toujours un effet de résonance. Ce qui peut transformer en expérience douloureuse la simple sensation de toucher par exemple.

douleurs neuropathiques

Comment l’action du CBD peut-elle lutter contre les douleurs neuropathiques ?

Il existe un certain nombre d’études scientifiques qui confirment une capacité réelle du cannabidiol à soulager les douleurs neuropathiques. En 2006, le professeur Pinscher a réalisé une étude randomisée en double anonymat, portant sur 30 patients. Le CBD a été alors l’un des cannabinoïdes utilisés pour évaluer la diminution ou non des douleurs neuropathiques. Cela a donné les résultats suivants : une réduction des douleurs spinales ainsi que des maux de tête. En même temps, le CBD a contribué à une nette amélioration de la qualité de vie des individus dans l’étude. Au cours de cette même expérimentation, le CBD a été associé avec le THC. Ce qui accroît sa capacité à soulager la douleur notamment grâce à son action anti-inflammatoire.

Une autre étude a été dirigée par le Dr Jacob Miguel Vigil, professeur agrégé de psychologie de l’UNM. Elle a porté sur des souris prises comme modèle de douleur neuropathique chronique. Elles ont consommé du CBD et plusieurs heures après, les souris se sont senties bien mieux avec un soulagement efficace de la douleur. Le CBD a complètement inversé l’évolution spécifique de la douleur chez l’animal. L’apport positif du CBD pour abaisser les niveaux de douleur a été aussi démontré par une autre étude menée par le Professeur Ryan Quinlan Skarbek et son équipe. Ici l’accent est mis sur l’action réelle du CBD sur le niveau d’intensité de la douleur.

Quel type de CBD utiliser pour traiter les douleurs neuropathiques ?

Sur le marché, le CBD peut être consommé sous différentes formes. La question se pose alors sur la forme à utiliser pour traiter les douleurs neuropathiques. Pour la neuropathie périphérique avec des douleurs et des troubles sensitifs aux membres inférieurs, il est recommandé d’utiliser le CBD sous forme de crème. Il est capable de réduire l’intensité de la douleur sans provoquer d’effets secondaires. Pour la neuropathie périphérique associée à du diabète ou de l’allodynie, il faut mettre l’accent sur le spray oral à pompe avec THC et CBD.

Ce traitement peut limiter la douleur au bout de 38 semaines. Il peut présenter quelques effets secondaires comme fatigue, vertiges et insomnie. Ce type de CBD est également efficace pour soulager les douleurs neuropathiques centrales et chroniques, la sclérose en plaques ou encore l’allodynie. Pour ce qui est de la posologie, il est difficile d’indiquer une quantité fixe. Pour diverses raisons, la quantité de CBD prise par jour va varier selon différents critères, comme la pathologie à soulager, la tolérance aux effets du cannabidiol, l’âge, le poids de la personne… On peut estimer de la manière suivante la quantité de CBD qui peut être consommée pour débuter : entre 1 et 5 mg par 5kg (soit entre 14 et 70 mg par jour pour une personne de 70 kg). Si ces doses de CBD ne font rien, alors, vous pouvez les augmenter progressivement.